French (Fr)English (United Kingdom)Deutsch (DE-CH-AT)Polish (Poland)

PYGMALION

 

Le nom Pygmalion nous vient de la mythologie grecque et de la pièce de George Bernard Shaw.

Pygmalion était roi de Chypre. Il tomba amoureux d'une statue qu'il avait sculptée en lui donnant les traits d'Aphrodite. Celle-ci, sur la demande du roi, donna vie à la statue, qui, sous le nom de Galatée, devint la femme de Pygmalion.

George Bernard Shaw est un dramaturge et critique irlandais. Il fut Prix Nobel de littérature en 1925. La pièce "Pygmalion" fut créée en 1914. Les deux personnages principaux sont Henry Higgins, phonétiste réputé, et une pauvre fleuriste, Eliza Doolittle, cette piece devint une comédie musicale "My Fair Lady" à Broadway en 1956

Aujourd'hui on confond souvent "pygmalion" et "mentor", du nom de l'ami d'Ulysse qui lui avait confié son fils, et qui désigne un guide, un conseiller sage et expérimenté.

 

Pourquoi « les Pygmalions » ?

Le mythe de Pygmalion passione les artistes depuis des siecles. En effet, Pygmalion est un sculpteur et la sculpture est dans la grèce antique l’art le plus proche de la réalité puisqu’il recrée en trois dimensions une idée ou une personne. C’est l’art qui touche à la perfection.

Pygmalion crée une femme qui devient vivante. Il réussit donc ce que tous les artistes désirent : rendre vivante leur oeuvre.

Le mythe de Pygmalion est partout là ou il y a créateur et créature, Pygmalion n’est pas qu’un artiste, c’est quelqu’un qui donne de lui, qui ” imprime ” dans sa créature sa propre vision du monde et de la perfection.  Voila pourquoi nous avons tout naturellement choisi ce personnage pour nous representer. Nous sommes comme Pygmalion!

 

 

 
Photo des acrobates par Sebastian Gora.